Voiture électrique automobile

La voiture électrique

Présenté à

hec icone logo

Tesla est une entreprise de voiture électrique fondée en 2003, inspiré par le scientifique serbe Nikolas Tesla par un groupe d’ingénieurs dans la Silicon Valley. Le principal investisseur de la compagnie est le co-créateur de Pay-Pal, Elon Musk. Le siège social est situé à Palo Alto en Californie, et ses modèles sont entièrement conçus et assemblés aux États-Unis. Il y a plus de 31 concessionnaires Tesla répartis dans le monde, dans plus de 34 pays.

Tesla est un constructeur de voitures électriques novateur et stylé. Entièrement électrique, Tesla positionne ses clients en offrant une gamme de véhicules exaltants, tout en ayant la mentalité d’être une entreprise verte qui veut réduire l’impact de l’empreinte environnementale sur la planète.

Tesla mis beaucoup sur la projection de l’image d’une voiture performante, durable ayant un design unique qui surpasse les voitures à essence. Tesla offre une gamme de véhicules élégants, aérodynamiques et concentrés sur le rendement avec une technologie de pointe. L’entreprise se démarque dans le marché automobile par rapport à plusieurs points :

  • La meilleure autonomie du marché de leur batterie lithium-ion.
  • Une transmission haut de gamme qui nécessite moins d’entretien qu’une voiture à essence.
  • Une voiture qui coute 7x moins chère en électricité qu’elle ne le couterait en essence.
  • Zéro émission de gaz à effets de serre
  • Vous pouvez la brancher sur n’importe quelle prise (pas besoin de borne).
  • Les groupes motopropulseurs les plus avancés au monde.
  • Collaboration avec plusieurs constructeurs automobiles mondialement

Exemple de modèles de véhicule électrique :

  • Nissan Leaf
  • Chevrolet Volt
  • Mitsubishi iMiEV
  • Tesla Roadsters
  • Ford Focus

La technologie du Véhicule Tesla

Les véhicules Tesla proposent un contrôle et une tenue de route infaillible le tout avec un maximum de confort. Ils utilisent l’énergie efficacement, ne polluent pas et aident à supprimer la dépendance au pétrole.

Se ravitailler en électricité plutôt qu’en pétrole est une décision financière bénéfique. Au prix actuel de l’électricité, recharger le Roadster de Tesla revient à la modique somme d’environ 8 euros ce qui équivaut à 0,02 euro par kilomètre. Le coût d’une voiture essence évaluée à 11,76 l au 100 revient environ à 0,24 USD par kilomètre (voir graphe en annexe sur le cout annuel de l’énergie).

Rechargement de la TESLA

Dorénavant les propriétaires branchent simplement le véhicule lorsqu’ils le souhaitent afin qu’il reste chargé. Le chargeur du Roadster est intégré au groupe motopropulseur, et permet l’utilisation de toute prise classique 110 ou 220 volts pour le rechargement. Le Roadster et ses connecteurs (voir photos en annexe) sont conçus pour permettre aux propriétaires de recharger en toute liberté, quand et où ils le désirent.

Environnement socioculturel

  • L’évolution des modes de pensées conduit à une évolution des modes de consommation.
  • Le consommateur semble se diriger dans ses attitudes vers des choix plus économiques et écologiques. (les campagnes de sensibilisation)
  • La recherche de produits plus économes en énergie devient également une priorité primordiale surtout dans les grandes villes surpeuplées.
  • Les consommateurs cherchent en revanche à réduire leurs dépenses budgétaires dans le domaine de l’automobile vu qu’il en coûte environ sept fois moins cher pour rouler à l’électricité que par rapport au véhicule à essence pour un consommateur québécois.

Environnement politico légal

  • Des nouvelles mesures législatives contre la pollution d’automobile pour freiner l’ampleur de ce phénomène qui prend de l’ampleur jour après jour.
  • Une mesure de protection de l’emploi en protégeant le marché de l’activité automobile avec une autre gamme de produits 100% électrique
  • Lancer une nouvelle industrie de voiture en partenariat avec Hydro Québec surtout que le Québec possède déjà suffisamment d’électricité pour alimenter au moins un million d’automobiles électriques.
  • Le gouvernement du Québec annoncé une mesure fiscale visant à prendre en charge une partie du surcoût des véhicules électriques.

Environnement technologique de la voiture électrique

  • L’environnement technologique est en perpétuelle évolution surtout dans le marché de l’industrie d’automobile.
  • La recherche et développement prend une place importante et constitue une place non négligeable dans ce domaine.
  • Transfert des technologies (voitures à essence, hybrides, voitures électriques).
  • Cycle de vie des voitures de plus en plus très cours et potentiel d’évolution en pleine croissance.
  • Maturité de la technologie en plein test.

Environnement écologique de la voiture électrique

La voiture électrique à 100%, comparée aux autres véhicules (voiture régulière au gaz, voiture hybride) fonctionne seulement à l’énergie électrique. Dépourvue de pot d’échappement, la voiture électrique n’émet aucun gaz ou polluant dans l’environnement. Son rejet direct de CO2 est de zéro gramme. Entre autres, elle est complètement silencieuse.

Que l’on roule à petite, ou à grande vitesse, la voiture électrique respecte l’environnement sonore. Non seulement nous ferons plus attention à l’environnement, nous ne serons plus dépendants des prix du baril de pétrole.

L’objectif du gouvernement du Québec envers le pétrole est : contribuer, à hauteur de 20%, à l’objectif de réduire de 38% à 32% l’apport des produits pétroliers dans le bilan énergétique du Québec d’ici 2020. En 2020, ces 300 000 véhicules électriques permettront une réduction de 900 000 tonnes de GES. Ces véhicules engendreront une économie de 384 millions de litres d’essence.

En 2030, il y aura 1,2 million de véhicules électriques sur les routes au Québec, ce qui permettra la réduction de 3,5 millions de tonnes d’émissions de GES (gaz à effets de serre) et une économie de 1,5 milliard de litres d’essence. Cette énergie est propre et renouvelable, puisqu’elle est de source hydraulique.

  • Voiture 100% électrique
  • N’émet aucun gaz à effet de serre (zéro gramme de GES)
  • Voiture silencieuse (respecte l’environnement)
  • Voiture simple à utiliser et rapide
  • D’ici 2030 il y aura 1,2 million véhicules électriques sur le marché et une réduction de 3.5 millions de tonnes d’émissions de GES.
  • Objectif du Québec : contribuer à hauteur de 20%, une réduction de 32% à 38% % l’apport des produits pétroliers dans le bilan énergétique du Québec d’ici 2020.
  • Solution positive aux différents problèmes de pollution

Comme vous pouvez le constater, la voiture électrique à cent pour cent est considérée comme étant la solution de transport la plus propre et écologique. Plusieurs solutions concernant cette pollution alarmante qui affecte notre planète et notre atmosphère.

Environnement économique de la voiture électrique

Actuellement, le marché de l’automobile connaît une surcapacité surtout dans les pays développés. Le gouvernement du Québec a mis en place un plan d’action visant à encourager l’achat de véhicule électrique pour ainsi propulser l’économie locale. Utiliser une voiture électrique représente un investissement beaucoup plus lucratif pour les Québécois que d’investir dans les produits pétroliers qui sont importés de l’étranger.

Le Québec bénéficie par ailleurs d’un environnement de recherche dynamique et performant, constitué de plusieurs centres développant des savoir-faire de pointe, notamment au sein d’Hydro-Québec. Le gouvernement provincial investit un total de 85 millions de dollars dans la bonification afin d’aider les consommateurs à prendre le virage vers l’avenir. Il est prévu que le rabais à l’achat sera calculé en fonction de la capacité de la batterie en kilowattheures. Pour l’année 2012, le rabais variera de 5000$ à 8000$.

Le gouvernement fait aussi mention qu’une personne admissible qui se porterait acquéreur ou locataire à long terme d’un véhicule écoénergétique reconnu après le 31 décembre 2008 et avant le 1er janvier 2016, aurait droit à un crédit d’impôt remboursable pouvant atteindre 8 000 $ pour son année d’imposition comprenant ce moment.

Chaque dollar investi à contribution dans l’électrification du réseau routier va directement à Hydro-Québec, ce qui encourage l’économie locale québécoise

  • Le Québec possède déjà suffisamment d’électricité pour alimenter au moins un million d’automobiles électriques.
  • Le Québec est le 4e producteur mondial d’hydroélectricité derrière les États-Unis, la Chine et le Brésil, avec ses 7,9 millions d’habitants
  • Il est projeté qu’en 2020, 25% des ventes de nouveaux véhicules légers pour passagers soient des véhicules électriques (hybrides rechargeables et tout électriques).
  • Il y aura près de 300 000 véhicules électriques en circulation sur les routes du Québec en 2020, 1.2 million en 2030

MINISTÈRE DES FINANCES DU QUÉBEC, Budget 2009-2010 – Renseignements additionnels sur les mesures du budget, 19 mars 2009, p. A.75.

Avantage concurrentiel de la Tesla: le Superchargeur Solaire

La firme américaine Tesla Motors vient de concevoir un chargeur fonctionnant avec l’énergie solaire dédiée à son Model S. Capable de générer 440Volt et une puissance de 100 kW en une trentaine de minutes, ce superchargeur tel que présente Elon Musk permet une autonomie de 240km. Le système, conçu dans un premier temps pour le Model S et son pack de 85 kWh sera certainement étendu à d’autres modèles de la marque puis à des véhicules concurrents.

Pouvant être branché directement sur la batterie, le superchargeur de Tesla présente également l’avantage d’éviter de faire transiter le courant par les équipements électroniques (voir photo en annexe).

Analyse Swot

A) Analyse de la demande et les tendances du marché:

Suite à notre première analyse PESTEL, nous allons voir de près les tendances de l’offre et la demande des voitures électriques au Québec. Il est faut mentionner que cette nouvelle technologie si prometteuse est en pleine croissance. Pour cette raison, les consommateurs commencent de plus en plus à s’intéresser à cette nouvelle technologie.

En parallèle, le Québec a mis en place des nouvelles mesures incitatives pour sensibiliser les gens à se procurer ce type de voiture et en l’occurrence accélérer le développement des véhicules électriques dans la province.

Pour ce faire, le Québec a instauré un plan d’action (2011-2020) afin de promouvoir l’utilisation des véhicules électriques et qui vise aussi le développement de ces produits innovants sur le cours et le moyen terme. Il faut indiquer aussi que même le système de transport public va suivre la même direction afin de respecter les nouvelles mesures législatives instaurées par le gouvernement québécois.

Donc, d’ici 2030, le gouvernement du Québec prévoit :

  • 1,2 million de véhicules électriques rouleront sur les routes au Québec, soit 18 % des véhicules légers présents sur les routes.
  • 1,5 milliard de litres d’essence seront économisés grâce aux véhicules électriques, soit 17 % par an de notre consommation actuelle;
  • 95 % de tous les déplacements sur le réseau de transport collectif recourent à l’électricité.

De ce qui précède, on constate que le marché des voitures au Québec se dirige graduellement vers les voitures électriques vues le potentiel que représente ce type de voiture surtout pour une province qui se classe parmi les 4 première leaders en matière d’électricité. Dans le même cadre, il faut ajouter aussi le nombre de voitures à essence transformé en voitures électriques par des particuliers certifiés par l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Un marché de 20 000 véhicules par année : «Nous avons plus de 700 clients intéressés et le marché est aujourd’hui estimé au Québec à 20 000 véhicules transformés par année», explique Loïc Daigneault, diplômé en génie mécanique de Polytechnique et président fondateur de Voitures électriques du Québec.

Malgré la tendance à la hausse dans les ventes de véhicules électriques, leur proportion dans les ventes totales d’automobiles au Québec demeure assez marginale. L’un des facteurs expliquant en partie le lent décollage des véhicules verts a sans aucun doute trait à leur prix de base :

Toyota Prius Plug-In: 32 000$

Nissan Leaf: 38 395$

Chevrolet Volt: 41 545$

Il est clair que leurs prix actuels posent un problème aux yeux du consommateur et en particulier la minorité précoce que selon une étude réalisée par Hydro-Québec en 2009 démontrait d’ailleurs que 75% des Québécois se disent prêt à opter pour un véhicule vert lors de leur prochain achat, à condition que le prix de base ne soit pas 5 000$ plus élevé que celui d’un véhicule conventionnel.

Clientèle cible

La clientèle cible de la Tesla Roadster est en majeur parti composé de clients à la recherche de prestige, d’une voiture élégante tout en ayant un aspect sport, technologique et écologique. La voiture électrique n’est pas particulièrement adaptée aux longs trajets pour le moment.

La batterie de la Tesla Roadster a une autonomie de 370 km en moyenne, le marché ciblé est donc urbain, ou périurbain. urs d’influence sont : le prix de l’essence exorbitant qui incite les consommateurs à prendre le virage vert et la valeur du véhicule qui reflète un marché haut de gamme et luxueux en quête de notoriété et de reconnaissance.

Tesla veut acquérir 3,6% des parts du marché des voitures électriques qui représenteront 15% des ventes de tous les véhicules électriques sur le marché, c’est-à-dire 500 000 unités d’ici 2025.

La perception du risque se situe au fait que nos villes ne sont pas encore prêtes a accueillir un grand nombre de voitures électriques (sauf dans le cas de Tesla ou la voiture ne nécessite aucune borne), que le temps de chargement se situe entre 4 et 5 heures et l’autonomie moyenne de 370km. La garantie de 4 ans ou 80 000 kilomètres vient atténuer le risque d’implication d’achat du consommateur. Voici un exemple de la clientèle cible par modèle :

  • Modele S : Clientèle moyenne gamme, berline familiale, prix abordable, futuriste et éloquent
  • Tesla Roadster : Clientèle à la recherche de sensation, modèle sport, haut de gamme, performant et silencieux
  • Modèle X : VUS, clientèle moyenne gamme, familiale, conviviale, luxueuse & spacieuse.

Segmentation du marché et positionnement stratégique

La voiture électrique[1] doit trouver son marché. Les premiers clients du véhicule électrique seront les admirateurs de technologie, les écologistes de la première heure, et les conducteurs qui choisiront la voiture électrique pour les économies qu’elle permettra de réaliser. Compte tenu des particularités de sa technique et de son équation financière, la voiture électrique n’est pas amenée à être concurrentielle sur tous les segments du marché automobile et pour tous les usages.

Au plan mondial, on estime que la croissance du marché des voitures électriques devait être de l’ordre de 18 à 20 % entre 2009-2012.

La marque Tesla vise donc une clientèle de tous âges, aisés, urbains et dynamiques. Bien que ce secteur soit très concurrentiel, les clients adoptent la technologie avec conviction, ce qui permettra de réduire considérablement les gaz à effet de serre, du coup, ce qui engage à respecter les normes les plus strictes en termes de valeur, de sécurité, de qualité et de fiabilité pour nos clients. Cette précision procure au conducteur un sentiment de stabilité, de solidité et confiance sur la route.

La Tesla ne cherche pas entrer sur le terrain de la performance, mais de la praticité et du respect de l’environnement. Ces aspects novateurs vont permettre à la Tesla d’investir un nouveau segment de marché : le segment des voitures électriques.

Malgré une segmentation importante de ce marché, la Tesla est dédiée aux déplacements urbains pour une clientèle haute de gamme. La Tesla pratique une politique de prix très élevé ce qui les positionne sur le marché de l’automobile de luxe et réalisant ce que l’on appelle une politique d’écrémage.

Le positionnement

Dans cette partie, nous allons mettre la lumière sur le positionnement de TESLA dans le marche, quand on parle de tesla , il s agit l’image de marque , à la personnalité de la marque etou de l’entreprise , et on examinera l’écart entre le positionnement désire et le positionnement réel

Tesla est une entreprise qui commercialise ses modèles principalement pour des personnalités importantes comme des célébrités de showbiz ou même des personnalités politiques, mais malgré ça, elle reste une entreprise déficitaire, sachant que son premier modèle est vendu à plus de 100k$ , les pertes engrangées par ce spécialiste des voitures électriques s’élèvent à 669 millions de dollars (plus de 533 millions d’euros), dont 254 millions de dollars (202 millions d’euros) pour le seul exercice 2011 .

Tesla n’a vendu que 2300 roadsters depuis son arrivée sur le marche même avec ses plans markéting pleinement assumés par l’initiateur de Tesla, le milliardaire Elon Musk, par ailleurs fondateur de la société d’Astronautique SpaceX. Sa stratégie est simple: le Roadster permettait aux ingénieurs et aux ouvriers de Tesla de se familiariser avec la technologie électrique avant de passer à la production de grande série avec la Model S. Elon Musk table sur 20.000 ventes en 2013.

Ce plan de marche n’est pas sans risque. Affichée entre 57.000 et 85.000 dollars aux États-Unis la Model S’est bien plus cher que les voitures électriques de “grande” diffusion vendues aux États-Unis comme la Nissan Leaf affichée 27.700 dollars ou la Chevrolet Volt à prolongateur d’autonomie à partir de 31.645 dollars.

La marque californienne ne doute pas de la réussite de ses modèles, car en lançant le Model S: elle parle déjà de plus de 10.000 réservations en tablant sur 8.000 ventes dès cette année et 12.000 de plus en 2013, année où la Model S sera commercialisée en Europe. Parallèlement à sa propre gamme, Tesla produit le groupe motopropulseur du Toyota RAV4 électrique.

Il fournira aussi des moteurs et des batteries pour la future Mercedes muent par la fée électricité, il faut savoir que le constructeur de Palo Alto ambitionne de constituer une véritable gamme exclusivement électrique avec le SUV Model X prévue pour 2014 et le projet “Gen III”, une berline de la taille de la BMW Série 3 attendue d’ici trois ou quatre ans.

Le positionnement de tesla est basé sur les attributs et performance du produit, car la plupart des campagnes publicitaires de la marque transmettant un message simple qui est le ZÉRO CARBURANT.

Les voitures électriques sont évidement connus pour être ordinaires avec un design basique, la Tesla vient chambouler le marche de l’automobile avec des modèles soigneusement arranger, elle peut arriver à 100km en 4 secondes, et ce n’est pas un pur hasard que Tesla réside dans la silicone vallée, car aux normales avant personne ne pouvez faire fonctionner une voiture avec des batteries au lithium, avec 250 chevaux pour une voiture.

Tesla a séduit plus de 1600 clients en 2008 avec son arrivée sur le marché, tesla change les règles de l’écoénergétique, car les consommateurs responsables de l’environnement préfèrent une voiture électrique et c’est devenu complètement dépasser de conduire une voiture hybride .

Le positionnement de tesla est un bon positionnement, car il est simple, clair et concis. Et surtout cohérent avec le ciblage. Une voiture luxueuse avec aucune ne goute d’essence, et surtout c’est économiquement profitable et durable. En optant pour une position sur un marché, car cette entreprise affirme on définit un potentiel économique qui doit être suffisamment substantiel pour l’entreprise. De plus, son positionnement est durable, car Tesla s’affirme dans l’esprit des consommateurs.

Le Mix marketing

Produit

Pour commencer, la marque Tesla n’est pas une marque “cheap”. Tesla se retrouve dans la catégorie haut de gamme des voitures électriques. La roadster se différencie beaucoup des autres voitures de son segment grâce à son design élégant et son intérieur de luxe. La qualité de ce produit se différencie des autres voitures grâce à sa batterie lithium-ion qui a une capacité de 340 kilomètres.

La propulsion de 0 à 100 km/h se fait en seulement 3.9 secondes. La Roadster figure parmi les voitures de sport les plus convoitées au monde.

Elle possède la meilleure batterie de l’industrie et peut être branchée sur n’importe qu’elle prise partout dans le monde en seulement 4 heures! Donc nous avons ici une voiture de sport rapide, élégante, et bien sûr de luxe! Tout cela rend cette voiture électrique assez excentrique et aussi très fiable. La tesla roadster a été construite en collaboration avec Lotus cars (marque haut de gamme) spécifiquement pour la construction du châssis.

Tesla utilise un marketing segmenté en offrant plusieurs types de produits pour combler plusieurs besoins distincts de sa clientèle en matière de véhicule ex. : sport, berline, sport utilitaire, etc. La roadster représente un achat réfléchi.

Prix

Le prix de vente de la Tesla modèle Roadster 2012 commence à 125 000$ CAN prix de base! Pensez-vous que cette voiture est donnée?! Bien sûr que non! Pour le rapport prix/qualité, les acheteurs en reçoivent pour leur argent. Le prix de prestige du roadster est positionné pour reflété sa fiabilité, sa qualité et son apparence qui s’est se démarquer des autres voitures sport de la même catégorie.

La Tesla Roadster n’est pas adaptée aux moyens de tout un chacun. Le prix élevé fait en sorte d’établir une image de produit de qualité aux yeux des clients. Tesla adopte une stratégie de prix d’écrémage pour intégrer le marché, et ce en fixant un prix initial élevé pour ainsi diminuer le risque perçu lors de son acquisition. Le prix d’écrémage a pour incidence d’intégré un segment de niche.

Distribution

La tesla Roadster a déjà été distribué dans plus de 37 pays y compris au Canada et au Québec. Tesla a déjà 10 magasins en Amérique du Nord, dont un à Toronto et possède 31 magasins répartis dans le monde. Tesla utilise un canal de distribution direct (distingué par l’absence d’intermédiaire) tout en étant un canal court qui part du producteur (où l’assemblage est conçu) pour aller au détaillant et ensuite vers le consommateur.

Tesla profite d’une distribution limitée ce qui explique qu’elle soit commercialisée à un prix élevé. Tesla distribue ses produits lui-même par ses propres concessionnaires et ne fait pas affaire avec d’autres distributeurs. Donc, il s’agit d’une distribution exclusive à travers tout le territoire québécois.

Service à la clientèle

Tesla est reconnu pour son service de livraison très rapide. Étant donné qu’il s’agit d’un achat complexe, les voitures se rendent toujours en parfait état et les clients peuvent toujours se fier à la fiabilité de leurs services après-vente digne de confiance pour assurer les clients. En magasin, les vendeurs sont toujours prêts à trouver le bon véhicule pour les clients. Les procédures sur papiers se font rapidement et toujours en sécurité.

Tesla offre une assistance de partout dans le monde par téléphone ou par internet pour supporter leurs clients et ainsi assurer un service après-vente digne de confiance qui assure les clients avant, ou après leur achat. Tesla Motors compte plus de 2000 employés répartis dans le monde pour vous aider.

Communication

Les moyens de communication les plus utilisés par Tesla sont la publicité et le marketing (revues spécialisées, guide de l’auto, reportages, pub télévisée, documentaires (ex : La revanche de la voiture électrique), les fiches techniques descriptives.) et aussi l’internet. Sur le web nous retrouvons le site officiel de Tesla (www.teslamotors.com). Dans tous ces moyens de communication, on parle souvent de la supériorité de Tesla comparé aux autres voitures électriques.

Tesla est une entreprise qui aime aller de l’avant afin de se démarquer et a pour objectif d’implanter une image de produit haut de gamme dans leur communication marketing pour persuader les consommateurs d’utiliser leur produit. Dans sa communication marketing, la Tesla Roadster est positionnée sur une base de valeur de notoriété.

La communication de masse de par les médias indirects, se fait aussi par conférence de presse qui a pour but de présenter les véhicules, leurs attributs, spécificité et prix. Notons aussi les présentations dans le Salon de l’auto partout en Amérique du Nord! Slogan : Tesla, La fin des compromis!

Driving the roadster sport felt like having sex while being sprayed with champagne” selon la revue “The big money slate”.

Recommandations stratégiques

Dans le cadre de notre travail, nous recommandons à la compagnie Tesla de focaliser sur le côté tangible et intangible de son produit (Roadster) afin de créer une certaine différenciation vis-à-vis de ses concurrents, ce qui lui donne par la suite un bon positionnement sur le marché québécois. En d’autres termes, combler les faiblesses des autres compagnies qui se trouvent sur le marché à travers des attributs de notre produit (Roadster) et qui se résument comme suit :

  • Fiabilité et la performance de la batterie qui sont assujetties à fonctionner sans défaillance dans des conditions spécifiques et à l’intérieur d’une période donnée plus longue comparativement aux autres batteries qui existent déjà sur le marché et qui ont une durée de plus courte.
  • Offrir une durée de recharge moins longue pour les batteries de 4 heures que celle des autres challengers qui offrent une durée de recharge de 8 heures afin d’économiser plus de temps aux clients. Aussi, on offre une option additionnelle qui consiste à changer une batterie vide contre une batterie pleine au niveau des stations des voitures électriques
  • Innover le côté sécuritaire de la Roadster de manière à donner plus de protection aux occupants de la voiture électrique en cas d’accident.
  • En raison de l’absence de bruit des voitures électriques, notre Roadster est doté d’un système d’alarme qui alerte les piétons notamment les aveugles et les cyclistes, car ces usagers de la route comptent beaucoup sur l’ouïe pour s’orienter. Donc, cette mesure vise à minimiser le nombre des accidents de voiture au Québec.

Il est certain que l’ensemble de ses éléments évoqués ci-dessus ne sont pas exhaustifs pour améliorer notre positionnement concurrentiel sur le marché québécois. Pour cette raison, il sera opportun d’analyser le volet intangible de la Roadster. Un volet qui a plus de valeur surtout pour la suite de notre analyse.

Dans le même ordre d’idées, nous suggérons à la compagnie Tesla de concentrer tous ses efforts et son expertise sur le côté intangible qui est nécessaire et indispensable pour un nouveau produit sur le marché québécois. Donc, il faut dépasser la frontière de la sphère tangible pour donner une valeur ajoutée à notre produit et en l’occurrence se démarquer aux yeux de notre consommateur par rapport aux autres compétiteurs.

Notre démarche se synthétise sur les points suivants :

La Garantie

une garantie de 5 ans pour rassurer le client du produit vendu et en parallèle diminuer le risque de la dissonance cognitive lors de l’achat effectué.

Service avant-vente

Initier les consommateurs par une formation du nouveau produit avant la possession de la voiture qui consiste à montrer le mode d’emploi adéquat et cohérent à la nouvelle technologie doté pour la Roadster .

Service après-vente

Un service d’assistance unique d’entretien à domicile 24 sur 24 et 7 jours sur 7 grâces à l’expérience et la qualification de notre personnel et cela pour une période de 2 ans avec des pièces de rechange d’origine. De plus, une proximité et déploiement des points de services sur le territoire québécois.

Livraison

Livraison à domicile avec une courte durée de temps dès qu’il répond aux principales conditions exigées par l’entreprise.

Dans cette optique, nous sommes conscients que le volet intangible à un poids plus important que le volet tangible lors du lancement d’un nouveau produit sur le marché québécois. Pour cette raison, nous préconisons cette démarche pour notre entreprise afin de se distinguer de nos concurrents, ce qui va nous procurer des bénéfices additionnels que l’on ajoute au produit attendu par notre clientèle cible.

Conclusion

La mobilité électrique est devenue une réalité avec la commercialisation depuis quelques mois de nombreux modèles 100 % électriques. Dans le même temps, la plupart des constructeurs travaillent sur de nouvelles solutions, l’hybride rechargeable semblant représenter la solution la plus efficace dans un avenir proche, permettant ainsi d’allier faibles consommations de carburants, faibles émissions de CO2, autonomie en 100 % électrique étendue et absence de crainte face à la « panne d’énergie ».

Le Québec a pour objectif de devenir un leader en Amérique du Nord, dans la fabrication de véhicules de nouvelle génération en misant sur le développement, la fabrication et la mise en marché de la voiture électrique, car le Québec dispose d’une expertise importante en motorisation électrique et en électronique de puissance.

Le Québec entend miser sur l’électrification des transports terrestres afin de réduire sa dépendance aux énergies fossiles et d’améliorer son bilan environnemental, puisque le secteur des transports génère plus de 40 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) de la province.

« Dans quelques générations, nos machines seront propulsées par cette énergie disponible à tout endroit de l’univers. Dans l’espace il y a une forme d’énergie. Ce n’est qu’une question de temps, et l’humanité aura mis en harmonie ses techniques énergétiques avec les grands rouages de la nature. »

Nikola Tesla, le 20 Mai 1891.

Distribution Revtronik, une entreprise électrifiante

Distribution Revtronik est une entreprise de commerce en ligne originaire du Québec. Nous favorisons l’économie locale, encourageons la consommation consciente de l’impact environnemental. Découvrez la boutique en ligne de l’entreprise qui contient de nombreux produits avangardists, uniques et sensationnels! Achat disponible en direct sur rendez-vous ou en ligne!

Distribution Revtronik, la révolution du commerce électronique.

 

logo footer site map

 

Boutique en ligne